Procrastination : mode d’emploi.

Hey! Bonsoir les gens! Comme j’ai un blocage d’inspiration pour mon mémoire, dû à une crise de stress inattendue (enfin pas tant que ça vu comme je me la joue cool depuis un moment :/ ) je vais concentrer mes efforts sur l’écriture d’un post pour toi public (j’arrête ça tout de suite promis) histoire de laisser la Machine (aussi appelée CrazyBrainOfMine) se remettre en route tranquillement pas vite (et oui je vais mettre une parenthèse tous les 4 mots, parce que la parenthèse est belle, la parenthèse c’est la liberté de ne pas créer un récit en ligne droite, car la ligne droite sucks).

Laissez moi vous conter un peu la passionnante folie de ces deux dernières semaines que j’aurais dû passer à rédiger consciencieusement mon mémoire (allez 2 minutes d’auto-flagellation et c’est bon)…

Je vais commencer par le jeudi 28 juillet où j’ai eu l’immense bonheur d’assister à un concert de YOAV (www.yoavmusic.com) Cet homme est merveilleux : sa musique est envoutante et techniquement hallucinante (il fait tout avec sa guitare, ces mains, ses pieds et sa voix), il est charmant, les paroles de ses chansons sont de toute beauté, son corps est tout bien musclé, il vient et va des/aux quatre coins du monde et il est gentil… (Je suis prête à laisser tomber Matthew Bellamy pour lui. Si, si, c’est pour dire!)

(Je mets celle-là parce que le clip est tourné à Montréal en plus! Ecoutez bien : toutes les voix, tous les sons c’est lui qui les fait : lui, sa guitare et la Bête (sa machine à sampler))

Vendredi c’était le premier jour du pow-wow de Wendake. Je ferai un article juste là dessus, mais pour avoir une idée des danses de compétition qui constituaient une grande part des activités de ces 3 jours quelques photos :

Et là encore ça a été un plaisir pour les oreilles! Vendredi soir nous avons eu droit à Gilles Sioui et son band :

Puis Claude Mc Kenzie qui était plutôt drôle à sortir des conneries entre les chansons et à ne s’adresser qu’aux filles! (Il chante en Innu essentiellement)

Samedi soir il y a eu Shauit, bon là je suis pas la mieux placer pour en parler parce que c’est du reggae et que j’exècre le reggae mais j’ai quand même réussi à écouter un concert de lui en entier donc ça doit pas être mal!

Et il était suivi de SAMIAN! Samian est un rappeur, Samian est algonquin, Samian est une sorte de « native tiger » sexy (tigre c’est parce qu’il a un côté balaise limite pataud, qu’il est genre hyper serein-concentré-maîtrise de soi mais qu’en même temps tu sens qu’il peut t’arracher la jugulaire avec les dents s’il le veut. J’ai jamais vu un tigre (un vrai je veux dire pas un prisonnier de zoo) mais c’est comme ça que je les imagine). Et son rap est génial, il dégage une énergie impressionnante et communicative! On ne peut que vouloir se battre contre les injustices faites au Premières Nations après avoir assisté à un de ses concerts! (comment ça je suis pas du tout objective?!)

Commençons par celle-là puisqu’il y a aussi Shauit dedans et que Samian se présente :

Et puis celle là parce qu’elle est bonne et retrace un peu l’histoire :

Le pow-wow a continué jusqu’au dimanche, j’en ai pris plein les yeux et les oreilles donc, j’ai rencontré des gens top, j’ai pris une insolation et j’ai assisté à la deuxième messe de ma vie (et je peux déclarer officiellement que les rituels catholiques me provoquent des angoisses. Si la réincarnations existe y a des chances que j’ai été brûlée pour sorcellerie par l’Eglise, je vois pas d’autre explication)!

J’ai bossé les jours suivants (je précis quand même)… Et le jeudi 4 août c’était reparti pour Montréal cette fois! Festival Présence Autochtone! YOUHOU!

Encore un concert de Samian et franchement il a TOUT DECHIRE bordel! C’était de la balle ce concert! Hallucinant! Génial! (pour lui aussi apparemment!) C’était vraiment BON!

ça a encore été très riche humainement dans et hors le festival! Me restait-il le moindre recul vis-à-vis de la défense de la cause autochtone? si c’était le cas je crois que je ne l’ai plus je suis à fond dedans!

J’ai dû repartir avant la fin du festival parce que VRAIMENT il fallait que je me remette à mon mémoire ce qui était plutôt triste mais heureusement, pour ne pas sombrer dans la déprime, je m’étais calée une petite activité charmante pour se détendre le samedi soir : le ROLLER DERBY!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Accessoirement j’ai trouvé le prochain sport que je veux pratiquer! Hé hé hé… Une vidéo pour illustrer (c’est dur d’en trouver une potable) mais je ferai un article là dessus également. Et ça n’a rien à voir mais je ferai aussi un article à base de photos de champignons parce que j’en ai pris des magnifiques dans le bois à Wendake. Mais revenons à nos punkettes en roller quad :

(Essayez d’imaginer avec de la musique punk en fond, je vois pas pourquoi ils foutent de la putain d’électro!)

Ça déchire!

Allez à bientôt pour de nouvelles aventures! Hum…. Non en fait là je vais faire l’ermite un moment, rédiger mon mémoire en essayant tant bien que mal de palier à mon absence de formation en anthropologie … -_-‘

Publicités

2 réflexions sur “Procrastination : mode d’emploi.

    1. Oui je me rappelle qd il était sorti! Il avait pas vraiment eu de bonnes critiques… Mais maintenant que j’ai eu un aperçu du roller derby j’ai bien envie de le voir!
      Merci Céline la frenchy-bretonne-du-sud-est-si-je-ne-m’abuse. Biz!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s