Carbone régénérateur by Jacques Newashish – (un peu d’art)

Publié: 16/08/2011 dans Un stage au Québec
Tags:, ,

Je n’ai pas une grande culture artistique et je ne sais pas parler d’art mais j’ai envie de partager avec vous quelques œuvres d’un artiste atikamekw de Wemotaci que j’ai eu la chance de rencontrer lors de mon « terrain » (pensez toujours à prendre une intonation de voix-off de téléréalité qui annonce le début d’une épreuve humiliante et éliminatoire quand vous lisez « terrain »).

Son nom est Jacques Newashish et pour créer ses œuvres, il travaille avec des matériaux récupérés sur le territoire atikamekw : Nitaskinan.

Je vous présenterai cette exposition en 2 parties. Vous aurez quelques toiles dans cet article et dans le prochain, les autres tableaux et des images d’une installation créée suite au feu qui a brûlé autour de Wemotaci au printemps 2010 faite avec des matériaux de la zone incendiée (ben oui c’est pile mon sujet de stage!!!!!!!). Je vous laisse regarder (désolée pour les reflets sur les photos) et je me tais (autant qu’il m’est possible c’est à dire qu’il se pourrait bien que je glisse une ou deux conneries par ci, par là, mais après tout c’est mon blog hein?!)

Pour bien commencer voilà Nitaskinan histoire que vous vous repériez un peu :

Ni Taskinan (Notre territoire). Acrylique sur carton issu du territoire, 2011.

(Si vous ne vous repérez toujours pas, c’est autour de part là (oui, je fais dans la précision autant géographique que grammaticale) : Wemotaci/Nitaskinan)

Allégeance à l’amour. Acrylique sur carton issu du territoire, 2011.

Sans titre. Acrylique sur carton issu du territoire, 2011.

La déchirure. Acrylique sur toile, 1998.

Nikapenok (l’ouest, lieu des esprits). Acrylique sur carton issu du territoire, 2011.

Niskwa (chant qui annonce la chaleur). Acrylique et collage sur bois, 2011-05-25.

D’après la date, celui-ci a été peint exactement 1 an après le feu dont je parlais au début : le feu de 2010 a été allumé par la foudre le 25 mai.

Ickote (Feu dévastateur, créateur, purificateur). Acrylique sur carton issu du territoire, 2010.

Le voilà.

Atoskan (Histoire et légendes). Acrylique sur carton issu du territoire, 2011.

Non, je n’ai pas assez d’éléments pour pouvoir dire si toutes les histoires et légendes ont d’aussi gros nichons. (Désolée je pouvais pas ne pas la faire celle là!)

Et bien je vais m’arrêter sur cette remarque pleine d’esprit… La prochaine fois : encore plus de tableaux, de l’installation artistique et peut-être même des liens vidéo! (mais pas maintenant parce qu’il est trop tard là). En attendant, pour une description de cette exposition de Jacques Newashish (et pour découvrir le Festival Présence Autochtone de Montréal) : carbone-regenerateur.

Publicités
commentaires
  1. […] Et beaucoup, beaucoup qui atterrissent ici en cherchant des infos sur Jacques Newashish (Merci Jacques […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s