Festival présence autochtone – Montréal et un peu partout en Amérique

Publié: 30/08/2011 dans Un stage au Québec
Tags:, ,

(C’est pas de la procrastination c’est une tentative pour déstresser, nécessaire parce que depuis hier j’attends désespérément les commentaires de mon directeur sur mon mémoire!)

Revenons donc à un évènement datant de début août : le Festival Présence Autochtone qui a eu lieu du 2 au 9 août 2011 à Montréal, place des festivals (www.nativelynx.qc.ca). Ils se sont fait piquer la place par les Francofolies en juin à partir de 2010 – on voit la place donnée aux Premières nations par les autorités dominantes – mais au moins ça leur a permis de s’installer dans cet endroit stratégique qu’est la place des Arts à Montréal, où s’enchainent tous les festivals important de Montréal dès que le beau temps est là.

Voyons un peu le décor. C’est un peu cliché avec les tipis et tout ça, mais il faut bien passer par des symboles connus pour attirer les gens et après on peu aller plus loin…

Là on voit un groupe de drummers : ce sont des hommes qui jouent du tambour collectif et chantent. Éventuellement (comme là) il y a des femmes debout derrière qui chantent aussi. Il y a toujours des groupes de drummers lors des pow wow qui jouent pendant les danses. Je ne développerai pas ici mais le tambour à un rôle important dans beaucoup de communautés autochtones, tout le monde ne peut pas en fabriquer, tout le monde ne peut pas en jouer…

Le tipi géant, de nuit.

J’aime bien la grue qui le tient.

Sous le tipi, la tortue. Je crois qu’elle apparaît dans les mythes fondateurs de nombreuses Premières nation, je ne connaîs pas le détail mais ce serait une tortue qui porterait la Terre sur son dos.

Les petits tipis c’est pour faire des stands pour des assos, des coops, etc.

Le feu bien sûr, élément incontournable. #SpoilerAlert# Cette photo est dans mon mémoire mais j’en dirais pas plus en fait…

Les photos précédentes datent du jeudi et du vendredi. Le samedi, une marche était organisée pour marquer la célébration d’un évènement positif – une fois n’est pas coutume : la signature de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones par le Canada! Cette déclaration a été adoptée en 2007 mais n’a été signé par le Canada qu’en novembre 2010 (l’Australie, les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande avaient aussi voté contre à l’époque) (j’ai vraiment l’impression de réécrire des passages de mon mémoire là…!). Et donc à cette occasion, ce samedi là des représentants des peuples autochtones (ou pas) de différents pays du continent Américain étaient présents, c’était assez beau et très intéressant comme mélange!

On voit le drapeau de la Fédération des Six-Nations iroquoises et juste en dessous les plumes de la tenue d’un maya-mexicain et tout plein de drapeaux d’un peu partout!

Dans le mélange toujours!

Le Mexique

Le Mexique, « same same but different » (comme on dit au Laos)

Un courageux cubain (je dis « un » parce que pour la petite c’est pas du courage, à son âge c’est juste une absence de conscience de la situation – et je dis « courageux » parce qu’il était tout seul pour son pays), mais pas tout à fait seul (oui je croise le « dans » et le « hors » parenthèses, j’ai tout donné pour mon mémoire désolée…) puisque l’esprit du Che est avec lui (sur le drapeau, mais on voit pas trop je vous l’accorde) (Ernesto – oui je l’appelle Ernesto – aurait probablement apprécié de représenter Cuba, lui né en Argentine, mort en Bolivie qui trouvait les frontières de l’Amérique du Sud aberrantes).

Les Premières nations du Québec et les Métis dont on voit le drapeau : le symbole de l’infini.

Premières nations du Québec, from inside the cortège. (Ouais j’ai retrouvé Jacques ducoup j’ai marché avec lui dans le cortège. Je suis d’un peu nulle part donc je peux bien défiler n’importe où – hum… on pourrait croire que je suis philosophe là, mais je suis surtout fatiguée).

Je terminerai sur ce couple attendrissant que j’ai passé toute la marche à tenter de photographier : lui brandissait le drapeau iroquois au début et elle a un look de latino-américaine, je trouve ça symboliquement beau.

Je ne sais pas ce que vaut cet article niveau rédaction mais j’ai vraiment trop la flemme de le relire (peut-être parce que je passe mes journées à relire un mémoire de 60 pages en ce moment? Qui sait…) alors pardonnez moi pour cette fois! Muchas gracias folks!

(oh! et puis un jour j’arrêterai de m’excuser dans chaque article pour une chose ou une autre parce que je sais pas vous mais moi je trouve ça saoulant le côté « insecure » :p )


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s