Noémie se (re)met au sport – S08E00 (où « comment j’ai failli mourir sur mon b’twin 5. »)

Publié: 08/11/2011 dans Bullshit! (de tout et du rien), Escale française
Tags:,

« Un esprit sain dans un corps sain », éviter les futurs problèmes cardio-vasculaires/cancer/etc, se débarrasser de sa graisse qui fait flop-flop, garder la forme pour augmenter ses chances de survie en cas d’attaque de zombies : plein de bonnes raisons qui me motivent régulièrement à faire du sport (i.e. une fois tous les 6 mois environ quand mes pantalons commencent à me serrer ou que j’ai regardé un film de zombies).

Ces jours-ci c’était le cas, la nécessité du sport m’a encore une fois sauté aux yeux (j’ai acheté un jean il y a une semaine parce que le précédent était encore trop usé niveau intérieur des cuisses – je précise parce que je crois que pas mal de filles comprendront… hein?!).

Normalement je suis prudente : pendant les 3 mois où durent la pratique du sport, je me dis au moins une fois par semaine « il faut que j’aille à la piscine c’est l’idéal », mais en vrai je me contente de faire du cardio-fitness devant Gym Direct (qui est plutôt bien foutu comme émission soit dit en passant) ou devant la télé avec mon amie la wii (qui donne des tas de conseil tout pourris. S’il vous plaît cliquez sur « non » quand elle demande de sa voix mièvre « veux-tu que je te donne un conseil? »).

Sauf que hier je suis allée chercher le courrier à la boîte aux lettres et là j’ai eu VRAIMENT mal aux yeux/crâne à cause de la luminosité extérieure (là tu ne vois pas le rapport). Au mois de novembre, un jour pluvieux, à 4h de l’après midi. J’ai pris ça pour signe très clair disant : « décolle de ton ordi et sort un peu espèce de geek ! » (pour ma défense 75% du temps passé devant l’ordi en ce moment sont causées par mes démarches d’immigration -_-‘) Il fallait donc coupler les deux nécessités en pratiquant un sport à l’extérieur (un vrai sport en fait).

Donc j’ai pris la décision de FAIRE DU VELO. Ta ta tan!

Etape 1 : se mettre en tenue. J’adore ce petit pantalon que j’ai acheté  chez Décath pour courir (porté 5 fois dans cette activité), il a une très jolie coupe. Et mes baskets pour courir (portés 2 fois dans cette activité) sont géniaux, ils te donnent l’impression de marcher sur des bulles d’air (surement parce que c’est le cas). [c’était la minute fashion girly]

Etape 2 : évaluer les dégâts et remettre le vélo en état, i.e. regonfler les roues et enlever poussière et toiles d’araignées (mais heu! j’étais au Qbc pdt 6 mois ok?!)

Etape 3 : faire le tour du jardin pour vérifier l’adage « c’est comme le vélo : ça s’oublie pas ». Résultat : c’est vrai, le vélo ça s’oublie pas. Sauf au niveau des cuisses, qui a ce stade là me font déjà un peu mal. C’est mauvais signe.

Alors là quelques précisions : dans le coin de Comminges où j’habite, quand tu sors de la maison si tu vas à droite il y a une petite descente puis ça remonte et si tu vas à gauche ça monte. Pas folle, j’ai pris à droite, jusqu’en bas puis je suis repartie en sens inverse (juste histoire d’attaquer la côte sur du plat et pas en plein dans la montée).

J’ai pédalé pendant 15 minutes environ avec 3 pauses photos, quasi toujours en montant. ET LA C’EST LE DRAME. En haut de la dernière côte que j’avais prévu de grimper avant de rentrer (il faut pas commencer trop fort) j’ai senti la bonne crise d’asthme arriver (j’ai commencé trop fort même en commençant pas fort, tu vois le truc ?). Pas les petites crises que je peux avoir d’habitude dans ces circonstances et qui ne nécessitent même pas de ventoline. Non, la vraie, où tu sens que tu peux mourir étouffée, seule en pleine campagne sur ton b’twin 5, où tu commences à paniquer (ce qui n’arrange rien)… Bon avec 2 inhalations de ventoline et un bon self-control (merci méditation vipassana) j’ai géré. J’ai alors senti venir l’évanouissement (je fais pas les choses à moitié), alors je me suis accroupie tête vers le bas (j’ai appris ça dans Jurassic Park, et puis aussi je sais vaguement que c’est une histoire de pression sanguine donc la modifier en modifiant sa hauteur ça évite de s’évanouir) et ça allait mieux.

Bref, je me suis remise au sport.

Le retour s’est bien passé : c’était en descente mais il m’a fallu du temps pour m’en remettre. Et voilà, comme quoi effectivement il faut vraiment que je me remette au sport. Mais progressivement. L’idéal ça serait que j’aille à la piscine… (LOL)

Une dernière vue automnale  prise dans le jardin (les précédentes c’est celles que j’ai prises au péril de ma vie lors de ma sortie en vélo) :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s