Archives de la catégorie ‘Lutte des classes’

Parce que la demande de résidence permanente nécessite une visite médicale et parce qu’à Québec ça m’aurait coûté 380$ alors qu’à Montréal ça m’a coûté « seulement » 215$, je me suis fait plaisir avec 2 jours dans la grande ville! Et j’ai conscience de ma chance d’avoir pu aller là où c’était moins cher, par rapport à tous-tes les immigré-e-s qui ne vivent pas à Montréal et qui n’ont pas la possibilité d’aller jusque là-bas parce qu’ils-elles ne peuvent pas se permettre de rater des jours de travail ou de laisser leur famille plusieurs jours d’affilé par exemple – eux-elles se retrouvent donc à payer le tarif le plus élevé. Tellement injustice.

Donc voilà quelques moments marquants de ces 2 jours.

Dans le lift qui fait Québec-Montréal il fallait que je croise un doctorant stressé (pléonasme?). Il était facile à identifier sans même qu’il le dise : il avait seulement fait un aller-retour entre Montréal et Québec pour voir le concert de Rammstein et pourtant il avait pris son ordinateur et l’a sorti dès le début du trajet (sans forcément faire quoi que ce soit dessus). J’ai donc pu partager avec lui cette découverte magique que j’ai fait récemment et qui permet de ne pas (ou moins) perdre l’esprit : faire de vraies pauses sans culpabiliser qui permettent d’être plus efficace pendant les périodes de travail! Ça peut paraître une évidence pour beaucoup de monde mais pas quand tu es dans le milieu universitaire où on te fait comprendre plus ou moins explicitement que tu es supposé-e travailler TOUT LE TEMPS…

Passer par le Marché Jean-Talon avoir des flash des marchés du sud de la France et se dire que c’est confirmé : j’aimerais vraiment, vraiment déménager à Montréal…

IMAG1360

Super déco de salle de bain chez mon cousin 🙂

IMAG1362 (2)

Pendant une promenade sur le boulevard St-Laurent : faire peur à un gars dans une ruelle par ma seule présence. Ah ah ah! Au nom de toutes les femmes qui sont stressées par des gars dans les rues et ruelles du monde!

IMAG1378 (2)

IMAG1376 (3)

IMAG1391 (2)

Découvrir un paquet de boutiques concept et autre pop up shop qui auraient clairement pu être créées par Tom Haverford (Tom Haverford Business ideas).

you-cant-buy-swag-you-can-rent

IMAG1382 (2)

Croiser une soirée swing dans un glacier rétro.

IMAG1383

Se dire bonsoir dans une ruelle entre amateurs et amatrices de street art (oui j’ai passé pas mal de temps dans les ruelles) : la ville est notre musée (wooo tellement alternatifs!).

IMAG1389

IMAG1385 IMAG1387 IMAG1390 IMAG1393 (2) SAM_4128 (2) SAM_4130 (2) SAM_4137 (2) SAM_4149 SAM_4152 (2)

Montréal ❤

Cette fois j’ ai vraiment décidé de reprendre ce blog! Je l’avais laissé de côté pour trois raisons principales : manque de temps (étrangement quand j’énumère ce qui me prend tout mon temps mon doctorat ne fait pas parti de la liste -_-), pas de sorties photos donc pas d’images à montrer, et le fait que depuis le 14 février il y a une grève étudiante au Québec – historique par sa durée et son ampleur – ce qui occupait beaucoup de mon temps et de mon esprit mais je n’avais aucune envie de remplir ce blog d’analyses politiques…

Depuis quelques mois c’est intense niveau interventions policières et c’est d’autant plus impressionnant que les manifestant-e-s québécois-e-s sont franchement pacifiques!

C’est aussi ça le Québec… :/

La grève est toujours en cours, j’ai toujours très peu de temps mais j’ai bien envie d’écrire à nouveau sur ce blog et – ce qui va avec à mon avis – de reprendre mon appareil photos pour partager des images avec vous! Puis comme j’ai 30 ans depuis peu disons que ça fait partie de mes résolutions :p

On va jusqu’à Montréal pour manifester en convoi, pour la manif du 22 de chaque mois depuis mars!

Je vous rassure, les photos de manif dans la neige ça date de mars, maintenant c’est l’été il fait chaud et humide un jour sur deux (le deuxième jour il pleut).

Merveilleuse idée l’autre jour : ballade en vélo jusqu’aux Chutes Montmorency! C’est pas la nature « sauvage » mais sortir de Québec, même un peu m’a fait vraiment du bien! Mes seules sorties hors de la ville de Québec depuis mon arrivée en janvier ont été : 1 jour à Montréal pour une manif, 2 jours à Montréal pour un tournoi de Roller Derby – le Beast of the East, 2 jours à Ottawa pour un match de Roller Derby (je reviendrai là dessus dans les articles à venir j’ai un paquet de choses à dire sur ce sport devenu une VRAIE PASSION 🙂 )

Alors voilà quelques images, elles sont de piètre qualité je trouve mais ça n’est pas étonnant vu que ça fait des semaines et des semaines que j’avais pas touché mon appareil…

 

 

 

 

 

 

 

Point histoire et capitalisme : c’était les fêtes de la St Jean il y a peu (le 24 juin), et c’est surtout ici la fête nationale du Québec. Cette publicité est « drôle » puisque nous avons eu droit à une campagne moralisatrice à Québec contre le « bourrage de gueule » traditionnel ce jour là (sinon la consommation d’alcool est interdite dans la rue ici), qu’ils nous fouillaient à l’entrée du site des spectacles organisés à l’occasion sur les Plaines d’Abraham pour nous confisquer l’alcool  entre autre, alors qu’ils vendent de la bière  sur le site… Alors c’est vraiment pour notre bien être ou c’est pour contenter le producteur de bière qui a le monopole??

Je vais faire des articles tous les jours (parce que bon j’ai une synthèse à rendre le 9 juillet et je suis à la bourre évidemment + True Blood a repris + j’ai un contrat de travail prenant + je déménage le 16 juillet + je dois améliorer mes performances derbyesques) mais je reviens bientôt!

J’aime le street art. J’adore ça. Je le cherche où je que je sois ! Je trouve vraiment qu’il embellit les rues et qu’il constitue  une manière belle et souvent intelligente de reprendre possession de notre environnement. Nos rues, nos maisons, nos écoles, nos médias et tous nos lieux de vie sont tellement colonisés par les publicités, les marques, les slogans qu’ils en viennent à coloniser également nos cerveaux, au point qu’on peut ne même plus se rendre compte qu’ils ne nous laisse pas de place pour être juste ce que l’on veut vraiment être (et pas ce qu’ils nous imposent).

(Hey il me semble que j’avais jamais trop fait de militantisme sur mon blog ! First time, enjoy ! 😉

Alors voilà quelques photos d’oeuvres de street art que j’ai prises lors de mon (super) séjour à Paris en novembre 2011 (comme promis, parce que parfois je mets mois de 6 mois à écrire les articles promis)…

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour pouvoir profiter de plus de détails…


J’aime beaucoup celui là! (Et ne ratez pas le petit bout de la maison rose adossée à la butte Montmartre, en bas à gauche)

Intéressante celle-là! Perso – comme vous l’aurez compris en lisant mon intro – j’aime bien regarder les œuvres de street art en y cherchant un côté protestataire ou subversif. Je vous laisse faire vos propres interprétations…

Y avait vraiment de la matière du côté de la Butte Montmartre c’était un vrai bonheur (pour moi en tout cas, parce que quand je m’arrête tous les 10 m pour faire une photo ça peut vite être saoulant pour la personne qui est avec moi, hein Mary??!! ^^ )

Une boîte aux lettres customisée avec grand talent :

Je me demande toujours ce que ça fait aux street artists que des gens prennent des photos de leurs œuvres… Après tout un des fondements de ces créations c’est d’être éphémères. Elles finissent forcément par être nettoyées ou recouvertes d’autres œuvres. Donc lorsqu’on les immortalise sur des photos, on va contre leur nature non ? Ceci dit, l’être humain étant ce qu’il est, je pense que les artistes ont un ego qui doit se trouver plutôt satisfait de ce type de reconnaissance. Evidemment le raisonnement ne s’applique pas aux street artists non humains. (Si un street artist [je sais pas s’il y a un terme consacré, celui là me convient] humain ou pas passe par mon blog il peut me dire ce qu’il en pense !)

Du street art involontaire :

(je suis assez fière de la transformation que j’ai réalisé sur Gimp)

Un nain de jardin se cache sur la photo suivante, sauras-tu le retrouver ?

En bref, la street c’est chic !

Une nouvelle série de photos avec peu de blabla qui fait suite à l’article précédent. L’objectif est de vous donner une vision plus complète de la ville de Québec (et puis moi pdt ce temps j’explore et je découvre aussi).

Je précise que les photos qui suivent constituent ma première série de photos prise avec mon reflex en mode Manuel \o/ (merci aux deux couchsurfeuses qui ont en grande partie permis ça!). Donc si je les mets en ligne c’est que je les trouve correctes pour une première (« ce qui est bien mais pas top ») mais j’espère bien dans quelques mois, au fil des articles qu’on pourra dire « waou la qualité de ses photos s’est bien améliorée depuis le début de ce blog ». 🙂

Donc là nous descendons de la haute ville présentée dans l’article précédent pour se retrouver en basse ville, dans les quartiers historiquement plus populaires, plus ouvriers de St-Roch, Limoilou et l’envers du Vieux-Port (je vous ferai un article sur mon quartier, le quartier St-Roch bientôt c’est vraiment intéressant la transition qu’on peut y observer…)

(Rappel : vous pouvez voir les photos en grand en cliquant dessus avec le mulot)

(J’aime bien les escaliers extérieurs)

(J’aime bien les travaux aussi)

(J’aime aussi les tags)

Le château Frontenac vu du bas…

Tout le monde est au courant que la caractéristique principale que l’on prête aux québécois-e-s (après la chemise carottée) c’est la gentillesse du bisounours? Bon. Alors je finirai là dessus :

Quelques images (pas forcément d’actualité je vous rassure : la neige a maintenant (presque) complètement fondue, j’ai même vu des PELOUSES (presque) VERTES aujourd’hui!) de la ville de Québec, côté vieille ville, côté plutôt touristique…

Donc à l’époque (pas si lointaine) où le blanc régnait :

Le traversier qui relie la ville de Québec et la ville de Lévis

Le fameux château Frontenac dans la neige

Du religieux :

Des images plus récentes :

Le château Frontenac sous le soleil

Je sais pas où est Charlie mais j’ai trouvé sa maison! :p

Et finissons sur une image du romantisme québécois :