Archives de la catégorie ‘Tourisme’

Une merveilleuse fin de semaine à Wemotaci pour le 20ème Pow wow! Je peux pas décrire avec des mots tout ce qui a rendu cet événement aussi génial alors je vais surtout vous montrer ça en images et je dirais seulement : une superbe ambiance au pow wow, des gens géniaux, un bébé magnifique (bienvenue dans le monde Nimiskwew!), une mini-aurore boréale, ma première baignade de l’été*, mes premières nuits de camping de l’été* (dans-une-super-cool-tente-prospecteur-avec-sapinage-sur-le-sol-et-poêle-pour-ne-pas-mourir-de-froid), des régalias et des danses superbement belles et puissantes et émouvantes parfois, un soleil éblouissant et des paysages magnifiques!

* ouais, mon été = « boulotboulotdoctoratboulotboulot »

Des représentant-e-s des premières nations touchées par le projet de pipeline dans le Dakota étaient présents, ils se battent actuellement pour empêcher ce projet qui menacent notamment l’eau de leur territoire!
Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=xxa2S4IW9fc

Sur la route de Québec à Wemotaci [Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir] :

 

Le bon plan : passer par un dépotoir à l’heure du souper des ours! On a vu 5 ours noirs! 😀

Le site du pow wow, la « vieille réserve » (la zone a brûlé en 97 et 2010 alors y a plein de BLEUETS!!! Miam miam miam!) :

Les danses :

C’était si beau, si coloré et si puissant!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et la star de cette fin de semaine à mon avis : la belle petite Nimiskwew! 😀

 

Que du bonheur! 😀 Mikwetc Nitaskinan! Mikwetc Wemotaci! Merci/Mikwetc les ami-e-s!! 😀

 

Parce que la demande de résidence permanente nécessite une visite médicale et parce qu’à Québec ça m’aurait coûté 380$ alors qu’à Montréal ça m’a coûté « seulement » 215$, je me suis fait plaisir avec 2 jours dans la grande ville! Et j’ai conscience de ma chance d’avoir pu aller là où c’était moins cher, par rapport à tous-tes les immigré-e-s qui ne vivent pas à Montréal et qui n’ont pas la possibilité d’aller jusque là-bas parce qu’ils-elles ne peuvent pas se permettre de rater des jours de travail ou de laisser leur famille plusieurs jours d’affilé par exemple – eux-elles se retrouvent donc à payer le tarif le plus élevé. Tellement injustice.

Donc voilà quelques moments marquants de ces 2 jours.

Dans le lift qui fait Québec-Montréal il fallait que je croise un doctorant stressé (pléonasme?). Il était facile à identifier sans même qu’il le dise : il avait seulement fait un aller-retour entre Montréal et Québec pour voir le concert de Rammstein et pourtant il avait pris son ordinateur et l’a sorti dès le début du trajet (sans forcément faire quoi que ce soit dessus). J’ai donc pu partager avec lui cette découverte magique que j’ai fait récemment et qui permet de ne pas (ou moins) perdre l’esprit : faire de vraies pauses sans culpabiliser qui permettent d’être plus efficace pendant les périodes de travail! Ça peut paraître une évidence pour beaucoup de monde mais pas quand tu es dans le milieu universitaire où on te fait comprendre plus ou moins explicitement que tu es supposé-e travailler TOUT LE TEMPS…

Passer par le Marché Jean-Talon avoir des flash des marchés du sud de la France et se dire que c’est confirmé : j’aimerais vraiment, vraiment déménager à Montréal…

IMAG1360

Super déco de salle de bain chez mon cousin 🙂

IMAG1362 (2)

Pendant une promenade sur le boulevard St-Laurent : faire peur à un gars dans une ruelle par ma seule présence. Ah ah ah! Au nom de toutes les femmes qui sont stressées par des gars dans les rues et ruelles du monde!

IMAG1378 (2)

IMAG1376 (3)

IMAG1391 (2)

Découvrir un paquet de boutiques concept et autre pop up shop qui auraient clairement pu être créées par Tom Haverford (Tom Haverford Business ideas).

you-cant-buy-swag-you-can-rent

IMAG1382 (2)

Croiser une soirée swing dans un glacier rétro.

IMAG1383

Se dire bonsoir dans une ruelle entre amateurs et amatrices de street art (oui j’ai passé pas mal de temps dans les ruelles) : la ville est notre musée (wooo tellement alternatifs!).

IMAG1389

IMAG1385 IMAG1387 IMAG1390 IMAG1393 (2) SAM_4128 (2) SAM_4130 (2) SAM_4137 (2) SAM_4149 SAM_4152 (2)

Montréal ❤

Cette fois j’ ai vraiment décidé de reprendre ce blog! Je l’avais laissé de côté pour trois raisons principales : manque de temps (étrangement quand j’énumère ce qui me prend tout mon temps mon doctorat ne fait pas parti de la liste -_-), pas de sorties photos donc pas d’images à montrer, et le fait que depuis le 14 février il y a une grève étudiante au Québec – historique par sa durée et son ampleur – ce qui occupait beaucoup de mon temps et de mon esprit mais je n’avais aucune envie de remplir ce blog d’analyses politiques…

Depuis quelques mois c’est intense niveau interventions policières et c’est d’autant plus impressionnant que les manifestant-e-s québécois-e-s sont franchement pacifiques!

C’est aussi ça le Québec… :/

La grève est toujours en cours, j’ai toujours très peu de temps mais j’ai bien envie d’écrire à nouveau sur ce blog et – ce qui va avec à mon avis – de reprendre mon appareil photos pour partager des images avec vous! Puis comme j’ai 30 ans depuis peu disons que ça fait partie de mes résolutions :p

On va jusqu’à Montréal pour manifester en convoi, pour la manif du 22 de chaque mois depuis mars!

Je vous rassure, les photos de manif dans la neige ça date de mars, maintenant c’est l’été il fait chaud et humide un jour sur deux (le deuxième jour il pleut).

Merveilleuse idée l’autre jour : ballade en vélo jusqu’aux Chutes Montmorency! C’est pas la nature « sauvage » mais sortir de Québec, même un peu m’a fait vraiment du bien! Mes seules sorties hors de la ville de Québec depuis mon arrivée en janvier ont été : 1 jour à Montréal pour une manif, 2 jours à Montréal pour un tournoi de Roller Derby – le Beast of the East, 2 jours à Ottawa pour un match de Roller Derby (je reviendrai là dessus dans les articles à venir j’ai un paquet de choses à dire sur ce sport devenu une VRAIE PASSION 🙂 )

Alors voilà quelques images, elles sont de piètre qualité je trouve mais ça n’est pas étonnant vu que ça fait des semaines et des semaines que j’avais pas touché mon appareil…

 

 

 

 

 

 

 

Point histoire et capitalisme : c’était les fêtes de la St Jean il y a peu (le 24 juin), et c’est surtout ici la fête nationale du Québec. Cette publicité est « drôle » puisque nous avons eu droit à une campagne moralisatrice à Québec contre le « bourrage de gueule » traditionnel ce jour là (sinon la consommation d’alcool est interdite dans la rue ici), qu’ils nous fouillaient à l’entrée du site des spectacles organisés à l’occasion sur les Plaines d’Abraham pour nous confisquer l’alcool  entre autre, alors qu’ils vendent de la bière  sur le site… Alors c’est vraiment pour notre bien être ou c’est pour contenter le producteur de bière qui a le monopole??

Je vais faire des articles tous les jours (parce que bon j’ai une synthèse à rendre le 9 juillet et je suis à la bourre évidemment + True Blood a repris + j’ai un contrat de travail prenant + je déménage le 16 juillet + je dois améliorer mes performances derbyesques) mais je reviens bientôt!

Je l’ai vécu l’an dernier et pourtant j’avais oublié : printemps is a bitch au Québec! Vas-y que je te balance 1 semaine de temps estival, que tu ranges ton manteau d’hiver, que tu te vois déjà en gougounes/tongs à te dorer la pilule dans un parc quelconque et la – BAM! – un nouvel hiver dans ta face! Avec de la neige et des températures sous zéro bien sûr! Argh!

Bref, je crois qu’on est tous et toutes en manque d’espoir printaniers, de cette douceur dans l’air, cette lumière particulière, ce soleil qui te réchauffe enfin, les petits oiseaux qui chantent, les écureuils qui copulent… La saison du renouveau quoi!

C’est pour ça que je vous offre aujourd’hui de belles images ensoleillées que j’avais gardé de côté justement pour une telle occasion! Voilà donc quelques images de mon voyage au Maroc d’octobre 2011…

Un paysage parfait pour écrire un premier roman.

J’ai jamais vu l’Arizona, mais ça m’a quand même fait penser à l’Arizona…

Ducoup j’ai fait une photo genre « road movie » parce que l’Arizona, ça sonne bien dans un « road movie » (et vice et versa)…

Road movie donc…

Et puis là ça faisait nettement moins Arizona avec les dromadaires!!

Mais road movie quand même, avec une 4L et une mosquée !

Devinette : qu’est-ce que c’est ??!

Des paysages secs, rocailleux, peu végétalisés… Mais la variété de couleurs et de vie que l’on observe dans nos environnements tempérés dans les changements de végétation, se trouvent ici dans le minéral et dans les variations de lumière, le déplacement des nuages… C’est vraiment magnifique !

 

Pourquoi ce silence webesque? Et bien tout simplement parce que je suis allée me ressourcer une dizaine de jours à Paris. J’aurais jamais cru pouvoir utiliser, un jour, dans la même phrase « me ressourcer » et « Paris » et pourtant… Quand on passe des semaines dans un bled qui compte plus de vaches que d’habitants, chez maman, sans ami-e-s à moins de 100 km à la ronde on finit par avoir BESOIN de socialiser. C’est chose faite. Je ne vous caches pas que le retour est difficile et que ducoup je fais n’importe quoi pour mettre un peu d’action dans ma vie, comme finir la saison 1 de Docteur Who la nuit dernière de 21h à 5h du mat…

Quelques images de cette virée à Paris trop géniale avec des gens trop géniaux (mon vocabulaire est hyper varié) (N.B : j’aime toujours pas Paris faut pas déconner).

Le Jardin des Plantes paré de ses couleurs automnales et d’œuvres d’art étranges (et où se trouve les locaux du Muséum d’Histoire Naturelle qui correspond un peu au vaisseau mère pour moi à Paris) :

Un petit tour à Montmartre avec quelques vues du Sacré-Cœur :

Un petit tour dans le 7ème arrondissement (parce qu’il faisait beau, parce qu’on savait pas où aller parce qu’on a alors étalé le plan de Paris par terre et parce qu’on a fait tomber une pièce dessus et que le Destin a décidé qu’on visiterait le 7ème) :

L’Hôtel des Invalides :

Passons maintenant à la grande star de Paris, j’ai nommé la Tour Eiffel \o/

(je triche, celle là je l’ai prise en septembre 2011)

Petite promenade dominicale au Bois de Boulogne (c’est un peu surpeuplé par l’urbain en recherche de nature qui marche, court, vélote et fait peut-être d’autres choses auxquelles nous n’avons pas assisté étant parties avant le coucher du soleil) :

Le jardin Shakespeare (allez voir les explications Ici parce que je suis une feignasse) …

… qui se trouve dans le Pré-Catelan …

… qui se trouve dans le Bois de Boulogne.

Pouvoir assister à un si beau coucher de soleil à Paris c’est quand même génial!

Le grand air ça creuse : heureusement El Ô nous avait préparé un merveilleux brunch délicieux et fort nourrissant! (oui vous avez bien lu : brunch, en soirée. Au départ on devait le faire le matin mais finalement on a pas pu, ceci dit à 18h à Paris c’est l’heure du brunch au Québec! Comme l’a dit une grande sage : « il est toujours l’heure de bruncher quelque part dans le monde ».)

Quelques images en vrac de ce Paris de novembre 2011 :

Ce pont en fer donne un petit air de Chicago non?

Conclusion : j’ai vu plus de Paris lors de ces 10 jours qu’en vivant 6 mois là bas :p

Alors sinon (un peu de bla bla quand même sinon autant se contenter de picasa) en ce moment je suis à donf motivée. Motivée par la peur par contre… Parce que là les choses se précisent, j’ai reçu les instructions pour mon inscription à l’université, donc à partir de janvier je vais officiellement être THESARDE EN ANTHROPOLOGIE. Sauf que je rappelle ma formation en anthropologie : UN master (i.e 6 mois de cours et 6 mois de stage) interdisciplinaire en anthropologie de l’environnement. Et sinon je suis écologue en vrai (et encore) donc je flippe. J’ai un peu l’impression d’être un imposteur. Bon par contre j’ai jamais menti donc si mon sensei-directeur de doctorat m’a accepté et si l’université m’accepte c’est qu’ils croient que je peux le faire (ou qu’ils manquent vraiment, vraiment de doctorants au département d’anthropo, ce qui est vrai aussi…).

L’objectif est donc de combler autant que possible mes lacunes en lisant, lisant, lisant, lisant ce qui est une des activités principales de l’anthropologue (et qui est une activité quasi-inexistante pour l’écologue).

Je m’y suis mise en tout cas, conseillée méthodologiquement par l’Agent M., thésard de son état chez les Experts à Paris. Mon objectif est de faire au moins une séance de lecture par jour. Je commence facile avec un bouquin de méthodo mais vendredi c’est opération Jibert Goseph pour investir dans de l’ouvrage théorique d’anthropologie « général ».

C’est passionnant tout ça hein? C’est pour vous préparer : dans 2 mois ce blog va plus ressembler à celui d’une thésarde qu’à celui d’une baroudeuse mais ça peut être drôle, regardez ça : Vie de thésarde (et je garde plein de photos en stock des voyages précédents pour que nous rêvions ensemble à ces jours lumineux de liberté…)

A venir : un article spécial Musée du Quai Branly et un spécial Street Art parisien (je sais je promets toujours des articles et j’en fait pas la moitié… désolée #yeuxdefaonmalade)

* »Mais c’est quoi ce titre à la con qui n’a rien à voir ??? » question pertinante cher lecteur-trice! En fait je voulais un titre qui commence par « i’m back and i’m… » genre citation de film (j’en ai un sur le bout du neurone mais il sort pas), donc j’ai tapé ça dans google et voilà ce qui est sorti des suggestions… Internet is wonderful and i’m a google machine!!!

Merveille de la technologie : cet article est publié alors que je suis en train de me dorer la pilule au Maroc/que je suis en train de me faire harceler par un rabatteur quelconque au Maroc (rayez la mention inutile).

Voilà zencore quelques images de l’Aude et de la France typique j’ai envie de dire… Je vous présente aujourd’hui une petite ville charmante : Mirepoix, dans laquelle on pourrait facilement imaginer damoiselles en détresse et chevaliers en armures (ou serf pouilleux exploité par un seigneur mais c’est moins glamour et tellement moins sexiste).

(Comme d’hab, dans tous les articles, il suffit de cliquer sur les photos pour les voir en grand)

Je n’aime pas spécialement les églises mais celle là je l’ai photographiée en masse parce qu’elle fait partie des rares églises encore en couleurs! J’avais appris ça à Poitiers (« la ville aux 100 clochers ») : à la grande époque de la construction des églises (là on voit ma nullité en histoire, mais disons « qu’à l’époque » doit correspondre au Moyen Age +/- 1 siècle) celles-ci étaient décorées de peintures en couleur à l’intérieur et même à l’extérieur! Malheureusement, le plus souvent, le temps a effacé cet aspect…

Et pour finir sur un décor ensoleillé et une petite rivière qui s’écoule hâtivement vers le bas de la montagne, une image de la jolie ville d’Axat et de l’Aude (la rivière) qui la traverse (c’était notre destination pour le tour en moto – vous savez avec la grosse moto sur laquelle je suis montée que j’ai mise en photo dans le premier épisode – comment ça je me la pète ?!) :

Vu que mon article précédent était un peu pourri niveau texte et que je pars demain (putain demain!) pour 15 jours je vais essayer de me rattraper avec celui là et l’étalage de quelques états d’âmes.

Demain je pars donc au Maroc avec ma mère. Je suis déjà allée au Maroc. Seule. En 2006. C’était mon premier voyage solo à l’étranger, c’était une mauvaise idée. Être une meuf et voyager seule au Maroc c’est le paroxysme du stress, c’est être le centre de l’attention et être harcelée à chaque minute passée dehors, et ce même en étant habillée en jupe longue ou pantalon avec un haut à manches longues et non-moulant (c’était mon cas).

Donc après ça vous vous dîtes « elle a renoncée à aller au Maroc ». Et ben non! Je me suis dit « quel dommage de rester sur une impression négative! Le pays a l’air malgré tout tellement intéressant… Il faudra que j’y retourne mais pas seule cette fois. » (masochiste?) Et nous y voilà. Cadeau d’anniversaire de maman : un voyage au Maroc! A ce moment là j’étais vraiment contente, ça posait pas de problème, c’était une bonne idée, un beau pays chaud et ensoleillé avant de partir pour plusieurs années au Québec et l’occasion d’un challenge personnel : transformer mon impression négative du Maroc en impression positive.

Et là depuis que ça se concrétise le stress monte en moi! Comme quoi la première expérience m’a quand même pas mal traumatisée. L’aspect « repos », « ressourcement » des vacances j’ai dû les oublier quelques part…

La technique que j’exploite sans m’en rendre compte pour éviter de stresser c’est la classique procrastination. C’est à dire qu’on a commencé à planifier le voyage genre hier – j’étais très occupée c’est vrai mais c’est qd même une excuse! – c’est à dire qu’il est presque midi, qu’on part demain matin et pourtant mon sac n’est pas près et la longue liste des choses à faire avant le départ ne comporte aucun élément barré car accompli…

Il y a 2 minutes, ma mère à qui je dis que ce voyage me fait stresser : « De toute façon tu stresses tout le temps et pour tout. » Merci môman…

Sur ce je vais me préparer. Quand même. Et restez à l’affût : des publications sont programmées sur le blog pendant mon absence!

PS : si dans 15 jours je ne suis pas de retour c’est que j’aurais tellement saoulé môman qu’elle m’aura perdue dans le désert.

Depuis mon retour en France et jusqu’à aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir profiter d’un véritable été! 25-30° qui sont tellement agréables ici…

Dimanche je pars au Maroc pour 2 semaines, avec ma môman, c’est un peu stressant parce que ma première expérience du Maroc a été plutôt difficile! Mais je ne voulais pas rester sur une impression négative, on va voir ce que ça donne cette fois. En ce moment je réfléchis et cherche des infos sur la co-tutelle, une nouvelle opportunité qui s’offre à moi et je profite des paysages français…

Voilà quelques images de mes pérégrinations, dans le sud pyrénéen, côté Méditerranée, c’est un des coins de France que je préfère, une merveille!

 

 

 

 

 

 

Y a de la vigne!

La figue : mon fruit préféré! Les figuiers poussent n’importe où ici (pour mon plus grand bonheur!) et leurs fruits sont tellement bons! Ils ont le goût sucré et chaleureux des rayons de soleil qui les baignent…

Et j’ai eu la chance d’enfourcher cette bête (en passagère of course) sur les belles routes audoises :

Je suis de retour en France depuis un peu plus d’une semaine. Avant de quitter le Québec, j’ai eu le plaisir de profiter d’un magnifique coucher de soleil, depuis la salle d’embarquement de l’aéroport de Montréal :

A mon arrivée, j’ai passé quelques jours à Paris où j’ai eu le plaisir de retrouver quelques camarades du master! Quel bonheur de déguster tous-tes ensemble bières, vins, fromages, etc sur les quais de la Seine! D’autant plus appréciable après 6 mois dans un pays où on risque 250$ d’amende pour consommation d’alcool sur la voie publique (pourtant un apéro de ce genre au vieux port de Québec serait tellement agréable…) et d’autant plus efficace après une nuit blanche consacrée au bouclage du mémoire sur lequel je bossais ces dernières semaines (mois?)!!!

Un aperçu de mes premiers achats en France :

Au delà du trio Côtes du Rhône/baguette/camembert qui fait pas du tout cliché, vous remarquerez quand même un sachet de fromage Skouik! Skouik! ramené du Québec, hé hé! Prochaine étape : les viennoiseries.

Bon c’est pas parce que l’été va sur sa fin et qu’on nous rabat les oreilles avec la rentrée qu’il faut tuer le touriste qui est en nous!

Je suis de retour dans le Comminges, au pied des Pyrénées, à 1h de Toulouse, sous le soleil du sud-ouest (c’est le genre de chose qu’on prend plaisir à répéter toutes les 3 lignes) et je pense à ceux/celles qui sont dans des contrées lointaines et qui prendront plaisir à voir des images de ce charmant petit coin de France et ceux/celles qui sont plus au nord de la France dans le froid et la grisaille (moi j’exagère?! pas mon genre…) ou ceux/celles qui sont juste au travail…

Voilà donc quelques images des alentours (je ne connais pas le coin vu que ma mère s’est installée ici au moment où je partais pour le Québec), prises la fin de semaine dernière à l’Abbaye de Bonefont :

Entre ombre et lumière…

(je vous épargne les 237 photos que j’ai prises de cette fontaine…)

   

C’est beau : c’est la campagne française (article sponsorisé par le ministère de l’agriculture)…


Sur ces jolies images (qui viennent de me remonter le moral en ce dimanche gris et pluvieux du sud-ouest… ben ouais ça arrive!) je vais me remettre à mon powerpoint. :/