Articles Tagués ‘Photos’

Parce que les Pyrénées me manquent. J’y ai mes racines alors voilà quelques arbres de là-bas…

Il s’agit des Pyrénées commingeoises, dans le coin où vivaient mes arrières-grands-parents. J’ai pris cette série de photos pendant le séjour que j’ai passé chez ma maman en 2011, dans l’attente d’obtenir mon visa d’étude qui allait me permettre de partir au Québec. J’ai fait ça pour m’occuper – une telle attente est difficile – et aussi en sachant un peu que c’était ma dernière chance avant longtemps de profiter pleinement de ces magnifiques paysages….

img_7046img_7110img_9411img_9430img_9431img_9433img_9438img_9448img_9609img_9631img_9660img_9663img_9684img_9801img_9814

Une merveilleuse fin de semaine à Wemotaci pour le 20ème Pow wow! Je peux pas décrire avec des mots tout ce qui a rendu cet événement aussi génial alors je vais surtout vous montrer ça en images et je dirais seulement : une superbe ambiance au pow wow, des gens géniaux, un bébé magnifique (bienvenue dans le monde Nimiskwew!), une mini-aurore boréale, ma première baignade de l’été*, mes premières nuits de camping de l’été* (dans-une-super-cool-tente-prospecteur-avec-sapinage-sur-le-sol-et-poêle-pour-ne-pas-mourir-de-froid), des régalias et des danses superbement belles et puissantes et émouvantes parfois, un soleil éblouissant et des paysages magnifiques!

* ouais, mon été = « boulotboulotdoctoratboulotboulot »

Des représentant-e-s des premières nations touchées par le projet de pipeline dans le Dakota étaient présents, ils se battent actuellement pour empêcher ce projet qui menacent notamment l’eau de leur territoire!
Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=xxa2S4IW9fc

Sur la route de Québec à Wemotaci [Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir] :

 

Le bon plan : passer par un dépotoir à l’heure du souper des ours! On a vu 5 ours noirs! 😀

Le site du pow wow, la « vieille réserve » (la zone a brûlé en 97 et 2010 alors y a plein de BLEUETS!!! Miam miam miam!) :

Les danses :

C’était si beau, si coloré et si puissant!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et la star de cette fin de semaine à mon avis : la belle petite Nimiskwew! 😀

 

Que du bonheur! 😀 Mikwetc Nitaskinan! Mikwetc Wemotaci! Merci/Mikwetc les ami-e-s!! 😀

 

Il n’y a que ça qui me motive suffisamment pour prendre le temps de faire des photos : une virée à Montréal (hum… virée pas vraiment en fait c’était pour une réunion de travail…). Et qui dit Montréal dit street art évidemment!

Il y en a à Québec aussi bien sûr, et du bon (je suis toute pleine de joie et de bonheur, par exemple, quand je lève la tête et que j’aperçois des petits poneys (my little poney in english) accrochés aux câbles électriques) j’ai juste perdu l’habitude de me promener avec mon appareil photo… ou alors j’ai juste perdu l’habitude de me promener parce que depuis des mois ma vie se localise 95% du temps chez moi et au bureau (dans les 2 cas pour bosser et éventuellement manger et dormir)…

Bref, j’en étais justement à frôler la crise d’angoisse en voyant tout ce qu’il me restait à faire dans des délais beaucoup trop courts quand je me suis saisie de la nouvelle liste de survie créées ce matin et intitulée « Idées de pauses qui font plaisir » et que j’ai vu écrit « rédiger un nouvel article sur le blog » alors me voilà!

Je vous propose donc pour cette agréable pause que je partage avec vous (j’aime parler comme si j’étais une star de la blogosphère lue par des milliers d’internautes -_- ) quelques images de Montréal qui datent du mois d’août dernier (cliquez sur les images pour les voir en grand).

En perspective.

Juste un mur.

Les 5 continuents croisés au coin d’une rue.

Bois, brique, verre et plastique. Oh! Et un mur de verdure!

Un mot doux est caché dans cette image : saurez-vous le retrouver ?

Un mur, une porte et un café ?

Nature et culture ? Lutte des classes ?

De loin on dirait un peu des robots-arachnoïdes non?

Goëland et cul de bateau.

Sans titre (j’ai plus d’idée, le titre précédent a nécessité toute la poésie dont j’étais capable)

Le nouveau gouvernement dit qu’il va annuler la hausse des frais de scolarité et la loi 12 (ex loi 78), profitons de la sensation de victoire avant d’être trahi à nouveau! \o/ (oui, je suis pleine d’espoir quand il s’agit du gouvernement)

Sur ce je vais retourner travailler en essayant de ne pas sombrer dans la panique, ni la dépression, ni la désociabilisation totale (sur ma liste de survie pour période de travail (trop) intensives j’ai ajouté « sortir au moins une fois par jour et se mêler aux humains » pour éviter de finir totalement sauvage et asociale).

Je l’ai vécu l’an dernier et pourtant j’avais oublié : printemps is a bitch au Québec! Vas-y que je te balance 1 semaine de temps estival, que tu ranges ton manteau d’hiver, que tu te vois déjà en gougounes/tongs à te dorer la pilule dans un parc quelconque et la – BAM! – un nouvel hiver dans ta face! Avec de la neige et des températures sous zéro bien sûr! Argh!

Bref, je crois qu’on est tous et toutes en manque d’espoir printaniers, de cette douceur dans l’air, cette lumière particulière, ce soleil qui te réchauffe enfin, les petits oiseaux qui chantent, les écureuils qui copulent… La saison du renouveau quoi!

C’est pour ça que je vous offre aujourd’hui de belles images ensoleillées que j’avais gardé de côté justement pour une telle occasion! Voilà donc quelques images de mon voyage au Maroc d’octobre 2011…

Un paysage parfait pour écrire un premier roman.

J’ai jamais vu l’Arizona, mais ça m’a quand même fait penser à l’Arizona…

Ducoup j’ai fait une photo genre « road movie » parce que l’Arizona, ça sonne bien dans un « road movie » (et vice et versa)…

Road movie donc…

Et puis là ça faisait nettement moins Arizona avec les dromadaires!!

Mais road movie quand même, avec une 4L et une mosquée !

Devinette : qu’est-ce que c’est ??!

Des paysages secs, rocailleux, peu végétalisés… Mais la variété de couleurs et de vie que l’on observe dans nos environnements tempérés dans les changements de végétation, se trouvent ici dans le minéral et dans les variations de lumière, le déplacement des nuages… C’est vraiment magnifique !

 

….pour maintenir ce blog en vie! Non mais j’ai tellement pas de temps! Pour vous dire à quel point je manque de temps : j’ai complètement arrêté mes séries depuis environ 3 semaines!!! Même Doctor Who! Si c’est pas la preuve ça. (Si vous en voulez + : au moment où j’écris ces lignes, c’est samedi matin et je suis au bureau…)

Bref, le thème du mois de février de la Photo du mois est *roulement de tambours* « Mon rêve serait… » Ce thème a plutôt perturbé les participants il faut le dire! Ce qu’il y a c’est que c’est au conditionnel donc a priori ça sous-entend que c’est un rêve que l’on a pas encore réalisé, or comment peut-on l’avoir pris en photo si on ne l’a pas encore réalisé?? o.O (En fait, au moment où j’écris je n’ai pas encore résolu le mystère, la publication a lieu dans 4 jours et je ne sais pas encore ce que je vais publier comme photo!). [saut dans le temps] Il ne reste plus que quelques heures avant la publication, je n’ai pas eu d’idée lumineuse donc je vais devoir faire avec les photos que j’ai et c’est pas gagné…

Surtout que mon rêve en cet instant, le désir qui occupe tout mon esprit serait que mes allergies disparaissent et ce putain d’urticaire qui démange sa maman avec! ARGH! Bref c’est donc sous antihistamique, le cerveau embrumé par un système immunitaire en surchauffe et les médocs pré-cités que je vais écrire un post plein d’émotion car, mon rêve serait ….

….de comprendre vraiment l’impermanence de ce monde et de savoir vivre dans l’instant présent.

J’aurais pu représenter cette idée par une classique image de nénuphar sur un étang calme ou de colombe volant dans le ciel mais j’ai préféré représenter ce qui m’a fait réalisé récemment que je n’avais pas intégré la compréhension de l’impermanence.

C’est une photo de chez mes arrières grand-parents, dans le Comminges, au pied des Pyrénées. Mes arrières grand-parents sont morts maintenant, et leur maison – celle où nous nous retrouvions en famille – n’est plus la notre. J’ai toujours beaucoup bougé, même étant enfant, et je n’étais donc pas présente à tous les rassemblements de famille comme c’est encore le cas aujourd’hui mais cette maison, qui abritait Pépé et Mémé, était un repère qui paraissait fixe, une sorte de port d’attache dans lequel on peut toujours revenir… Je suis repassée à cette maison peu de temps avant mon départ pour le Québec, après être allée poser des fleurs sur la tombe de Pépé et Mémé, le jardin était totalement envahi par les plantes spontanées! Une vie nouvelle avait remplacé celle apportée par ma famille il n’y a pas si longtemps que ça, et ça m’a pris aux tripes, j’étais tellement triste de ce changement! Triste de réaliser pleinement que les ports d’attache n’existent pas car tout change et dans ces conditions, partir toute seule à l’autre bout du monde paraissait vachement plus effrayant! J’aimerais pouvoir être ici tout en étant là bas et ailleurs, j’aimerais être avec ma famille tout en étant libre et tout en étant avec mes amis, j’aimerais, j’aimerais…j’aimerais surtout intégrer le fait que tout ça est impossible, que le passé n’existe plus, que le futur n’existe pas encore et que la seule chose que nous avons c’est le présent…

Comme d’hab vous pouvez aller voir chez les autres Photographes du mois (ouais on est tous et toutes « photographe du mois » dans ce groupe, pas de jaloux!), ce que sont leurs rêves :

Emma, Titem, Kyn, Leviacarmina, Niwatori, Anne Laure T, Edegan, Mamysoren, Emi London, Le-Chroniqueur, Emilyinfrance, A&Y, Grignette, Galinette, Noon, Suzie, Ava, Viviane, La Parigina, Nous4auQuébec, Cekoline, Cindy Chou, E, Lucile et Rod, Meyilo, Une niçoise, Babou, Sébastien, Bestofava, Surfanna, A&G, Julien, La Fille de l’Air, L’atelier azimute, Emily58, La Papote, Mgie les bons tuyaux, Kia909, Tambour Major, Frédéric, Marion, Nathalie, Kyoko, The Parisienne, Cricriyom from Paris, Quelbazar, Urbaine, Aude, Batilou, Stephane08, Tam, Boopalicious, Nataru, Où trouver à Montréal ?, Nomade57, LaGodiche, La Flaneuse, Aparça, Vanilla, jen et dam, La Nantaise, Lhise, Ty, Loutron glouton, Ori, Cathy, Laure, Sinuaisons, Champagne, Pitch, Violette, M’dame Jo, Chris et Nanou, Narayan, Fanny et Vincent, Voyagesetc, Lauriane, Les voyages de Lucy, Anne-Cécile, Fabienne, Krn, Xavier Mohr, Jean Wilmotte, Anaou, Shandara, Céline in Paris, La Madame, Zaromcha, Hugo, Carole In England, Nora, Florian, Coco, Cocosophie, Louiki, Céliano, Cynthia, Alexanne, François, Le Mag à lire, Manola, Cherrybee, M, Anne, Dr CaSo, florianL, Carnets d’images, Les voyages de Seth et Lise, hibiscus, Vinie, Soiz, Caro, Renepaulhenry, Clem et Cha, Eff’Zee’Bee, Lyonelk, Ma, Thib, L’Azimutée, Claude, Dorydee, Stéphie&lesCacahuètes, Gizeh, Blogoth67, Sprout©h, magda627, 100driiine, Urbamedia, Sephiraph, Caroline, Agnès, Guillaume, Karrijini, 4 petits suisses dans un bol de riz, Mandy, Gilsoub, Madame zaza of mars, Clara, Les Maudits Expats, Isabelle, J’adore j’adhère,

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier. »

Hey c’est le jour de la photo du mois! Youpi! Petit rappel du principe : tous les mois un membre du groupe propose un thème et chaque blogueur-se doit publier une photo en lien avec celui-ci le 15 du mois, à 12h pile GMT+1heure.

Ce mois-ci le thème est BULLES… Alors bullons!

Moi les bulles ça me renvoie à l’enfance… D’ailleurs si vous êtes +/- trentenaire ou parent de +/- trentenaire vous avez sans doute reconnu le titre de mon article : c’est un extrait des paroles du génétique du dessin animé Clémentine! Avec sa bulle qui la faisait voyager malgré sa maladie (oui les dessins animés étaient plutôt glauquissimes à l’époque y a qu’à voir celui là, Rémi sans famille, Princesse Sarah, etc, faut pas s’étonner que ça donne du trentenaire névrosé tout ça).

Je n’ai pas de photo de moi dans ma bulle bleu mais j’ai tout aussi bien! C’est une photo à laquelle j’ai pensé dès que j’ai vu le thème, elle a été prise cet été alors que j’étais en stage au Québec. Avec une amie nous avons créé le Buisson à Bulles! Hé hé hé!

On s’est amusé avec un machin à faire des bulles (vous savez avec l’eau savonneuse) et on a même fait de la corde à sauter!! C’est vraiment le fun de retomber en enfance!

Vous pouvez aller voir comment ça bulle chez mes camarades de la Photo du Mois :

Viviane , La Madame , A&G , florianL , A&Y , 4 petits suisses dans un bol de riz , Doremi , Filamots , Clara , jen et dam , Hugo , Tambour Major , Alice , lesegarten , Carole In England , La Parigina , Aparça , Mandy , Pavot de Lune , Stephane08 , Emi London , Nataru , Nora , Frédéric , El in Oz , Aude , Ma , Nous4auQuébec , Shandara , 100driiine , DNA , PascalR , François , hibiscus , La Flaneuse , Cherrybee , Urbaine , Vanilla , Grignette , Nathalie , Thib , Suzie , Sprout©h , M , LEBOABLEU , Jean Wilmotte , M.C.O , Cindy Chou , La Papote , Muni57 , E , Eff’Zee’Bee , Blogoth67 , Glose , Leviacarmina , Alexanne , Petit Hobbit , Guillaume , Gilsoub , Champagne , Ava , Anaou , Narayan , Titem , Fabienne , Alex , Florian , magda627 , Akaieric , Kyoko , Mamysoren , Emily58 , Caroline , Edegan , Krn , Anne , Sébastien , Céliano , Madame zaza of mars , Babou , Cekoline , LaGodiche , Isabelle , Lhise , Jo Ann , La Fille de l’Air , M’dame Jo , Margote05 , Céline in Paris , Lucile et Rod , Les voyages de Seth et Lise , Ty , Sinuaisons , Dorydee , Frankonorsk , Le-Chroniqueur , Lili , The Parisienne , Marion , Margouia , Gizeh , L’atelier azimute , Cynthia , Emma , The Mouse , Karrijini , Boopalicious , Dr CaSo , Laure , Agnès , Xavier Mohr , Lauriane , Manola , Une niçoise , Cathy , La Nantaise , Urbamedia , Caro , Le Mag à lire , Les Maudits Expats , Olivier , Tam , Noon , Galinette , Fanny et Vincent , Zaromcha , Stéphie&lesCacahuètes , Ori , Niwatori , Bao , Chris et Nanou , Coco , Surfanna , David et Patrice , Clem et Cha , Renepaulhenry , Où trouver à Montréal ? , Bestofava , Sephiraph , El , Claude , Nomade57 , Kyn , Meyilo , Anne Laure T , Carnets d’images , L’Azimutée , Loutron glouton.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier.

Je ne peux pas m’empêcher de terminer sur une sorte de « private joke » avec cette photo de ma petite « nièce », prénommée Bulle, aussi mimi que sa maman :

Malgré ce que le titre pourrait inspirer à certain-e-s, cet article n’a rien à voir avec Noël. En fait, si j’associais Noël a la magie ce serait du domaine de la malédiction. L’humanité serait condamnée année après année, à pousser ses vices et aberrations à l’extrême : ceux qui achètent des choses dont ils n’ont pas besoin en achètent encore plus à cette période, ceux qui sont seuls sont encore plus seuls, ceux qui gaspillent de l’énergie (électrique notamment) en gaspillent encore plus, ceux qui mangent des animaux en mangent encore plus, ceux qui mangent trop mangent encore « plus trop », ceux qui n’ont rien à manger ont l’air d’en avoir encore moins, etc, etc. Jusque là je m’étais retenue de faire ma briseuse de Noël, mais à écrire un article après 2h du matin j’ai pas pu résister (non je ne citerai pas ce que disait la grand mère de Ted à propos des décisions d’après 2h du matin)…

Bien sûr ça n’est pas du tout de ça dont je voulais parler. Je voulais parler de certaines choses qui font que l’on se dit « la vie est pas si mal finalement » ou ces moments où on se dit juste rien, tellement on est en accord avec le moment présent. Les couchers de soleil sur les Pyrénées sont de ce genre de moments, je vous laisse vous en faire une idée partielle à travers quelques images :

En plus de ça je peux profiter d’un magnifique ciel étoilé, c’est grandiose ! Même si les élevages de vaches empestent l’air ambiant, habiter à la campagne présente quand même quelques aspects positifs…

Et après le réconfort : le réconfort, avec quelques cookies maison…

J’aime le street art. J’adore ça. Je le cherche où je que je sois ! Je trouve vraiment qu’il embellit les rues et qu’il constitue  une manière belle et souvent intelligente de reprendre possession de notre environnement. Nos rues, nos maisons, nos écoles, nos médias et tous nos lieux de vie sont tellement colonisés par les publicités, les marques, les slogans qu’ils en viennent à coloniser également nos cerveaux, au point qu’on peut ne même plus se rendre compte qu’ils ne nous laisse pas de place pour être juste ce que l’on veut vraiment être (et pas ce qu’ils nous imposent).

(Hey il me semble que j’avais jamais trop fait de militantisme sur mon blog ! First time, enjoy ! 😉

Alors voilà quelques photos d’oeuvres de street art que j’ai prises lors de mon (super) séjour à Paris en novembre 2011 (comme promis, parce que parfois je mets mois de 6 mois à écrire les articles promis)…

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour pouvoir profiter de plus de détails…


J’aime beaucoup celui là! (Et ne ratez pas le petit bout de la maison rose adossée à la butte Montmartre, en bas à gauche)

Intéressante celle-là! Perso – comme vous l’aurez compris en lisant mon intro – j’aime bien regarder les œuvres de street art en y cherchant un côté protestataire ou subversif. Je vous laisse faire vos propres interprétations…

Y avait vraiment de la matière du côté de la Butte Montmartre c’était un vrai bonheur (pour moi en tout cas, parce que quand je m’arrête tous les 10 m pour faire une photo ça peut vite être saoulant pour la personne qui est avec moi, hein Mary??!! ^^ )

Une boîte aux lettres customisée avec grand talent :

Je me demande toujours ce que ça fait aux street artists que des gens prennent des photos de leurs œuvres… Après tout un des fondements de ces créations c’est d’être éphémères. Elles finissent forcément par être nettoyées ou recouvertes d’autres œuvres. Donc lorsqu’on les immortalise sur des photos, on va contre leur nature non ? Ceci dit, l’être humain étant ce qu’il est, je pense que les artistes ont un ego qui doit se trouver plutôt satisfait de ce type de reconnaissance. Evidemment le raisonnement ne s’applique pas aux street artists non humains. (Si un street artist [je sais pas s’il y a un terme consacré, celui là me convient] humain ou pas passe par mon blog il peut me dire ce qu’il en pense !)

Du street art involontaire :

(je suis assez fière de la transformation que j’ai réalisé sur Gimp)

Un nain de jardin se cache sur la photo suivante, sauras-tu le retrouver ?

En bref, la street c’est chic !

Et nous voilà de retour pour la « photo du mois »! Ce qui me fait réaliser à quel point je suis peu productive sur ce blog ces derniers temps :/ Mais c’est parce que je suis trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès occupée… (Doctor Who, The big bang theory, Community, Bones toussa toussa…)

Bref. Quand le sujet « Bancs publics » a été annoncé pour le 15 décembre j’étais à Paris, je me suis dit « waou! je vais pouvoir prendre ma photo ici car je suis dans la capitale du banc public! » (oui c’est une des images de Paris que j’ai en tête…) Bon en fait 2 possibilités se sont présentées mais je suis pas satisfaite du rendu… Faut dire qu’il faisait gris les 2 fois, et je sais pas vous mais moi j’ai beaucoup de mal à avoir des belles photos quand il fait gris. Je vous en mets quand même une, la perspective était intéressante (comme d’hab vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand) :

Mais pas de panique! Comme je suis en train de sombrer dans la déprime avec le temps qui passe et l’immigration qui ne me donne toujours aucune nouvelle de mon CAQ et ce départ pour le Québec qui devient, par conséquent, de plus en plus irréel je me replonge dans mes photos prises lors de mes séjours là bas et j’ai trouvé des photos pas mal qui collent parfaitement avec le thème (oui ce mois-ci j’ai décidé de mettre plusieurs photos pour le prix d’une!) – (cette phrase est beaucoup trop longue, c’est un entrainement pour quand je devrai écrire des trucs en anthropologie).

Celle-ci a été pris au printemps 2010, à Roberval au bord du magnifique Lac St Jean (j’y suis pas restée bien longtemps parce que ma tenue printanière n’était pas du tout adaptée au climat printanier local…).

Celle là date de mars 2011 et a été prise sur les Plaines d’Abraham, à Québec. Il y a au moins 3 bancs publics sur la photo, sauras-tu les retrouver ? Indice : ça fait froid aux foufounes (au sens québécois du terme hein).

Un jour. Un jour viendra où je parviendrai à faire une photo exprès rien que pour la Photo du mois!!!

Allez donc voir ce qui se passe sur les blancs publics des autres participant-e-s ça vous occupera au moins jusqu’à la prochaine :
Le-Chroniqueur, Viviane, La Flaneuse, Frankonorsk, Manola, Hugo, Mérantaise, Nolwenn, Surfanna, Aparça , L’azimutée, Céline in Paris, La Madame, Frédéric, Cherrybee, Vanilla, Carnets d’Images, Stephane08, La Godiche, Un jour-Montreal, Thib, Dorydee, Kyn, Shandara, Urbamedia, Karrijini, M, A&G, Mamysoren, Laurabreizh, Aurélie, Dr.CaSo, Onee-Chan, Boopalicious, Une niçoise, Clem et Chat, Titem, Le Mag à lire, Laure, Lhise, Belbe, Tam, Florian, Jen et dam, hibiscus, floflo, Alice, Guillaume, Isabelle, Cekoline, Ines meralda, Marion, Le Loutron Glouton, Anne, Noon, Anne Laure T, Doréus en Alberta, The Mouse, Stéphie & les Cacahuètes, Françoise Notfar, Bestofava, Ava, Gilsoub, Muni57, Fabienne, Sébastien, Nora, Alex, La Parigina, Ori, Filamots, Les voyages de Seth et Lise, Caro, Agnès, Niwatori, Céline, Alexanne, M’dameJo, Celiano, lesegarten, Xavier Mohr, magda627, Cathy Brocard, Jean WILMOTTE, Clara, Caroline, blogoth67, Cindy Chou, Lauriane, Lucile et Rod, Galinette, Olivier, Glose, Marie, 4 petits suisses dans un bol de riz, Emma, M.C.O, Claude, Nathalie, Meyilo, La Papote, Sephiraph, Rene paul henry, Cynthia, Sprout©h, LE BOA BLEU , Carole In England, Terhi, Sinuaisons, Nomade57, Doremi, Gizeh, Edegan, E, Calamity Scrap, François, Tambour Major, El, Aude, le via carmina, Maureen, La Fille de l’Air, Babou, Où trouver à Montréal? , Champagne, Choupi, Mandy, Krn, florianL, 100driiine.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier.

Pourquoi ce silence webesque? Et bien tout simplement parce que je suis allée me ressourcer une dizaine de jours à Paris. J’aurais jamais cru pouvoir utiliser, un jour, dans la même phrase « me ressourcer » et « Paris » et pourtant… Quand on passe des semaines dans un bled qui compte plus de vaches que d’habitants, chez maman, sans ami-e-s à moins de 100 km à la ronde on finit par avoir BESOIN de socialiser. C’est chose faite. Je ne vous caches pas que le retour est difficile et que ducoup je fais n’importe quoi pour mettre un peu d’action dans ma vie, comme finir la saison 1 de Docteur Who la nuit dernière de 21h à 5h du mat…

Quelques images de cette virée à Paris trop géniale avec des gens trop géniaux (mon vocabulaire est hyper varié) (N.B : j’aime toujours pas Paris faut pas déconner).

Le Jardin des Plantes paré de ses couleurs automnales et d’œuvres d’art étranges (et où se trouve les locaux du Muséum d’Histoire Naturelle qui correspond un peu au vaisseau mère pour moi à Paris) :

Un petit tour à Montmartre avec quelques vues du Sacré-Cœur :

Un petit tour dans le 7ème arrondissement (parce qu’il faisait beau, parce qu’on savait pas où aller parce qu’on a alors étalé le plan de Paris par terre et parce qu’on a fait tomber une pièce dessus et que le Destin a décidé qu’on visiterait le 7ème) :

L’Hôtel des Invalides :

Passons maintenant à la grande star de Paris, j’ai nommé la Tour Eiffel \o/

(je triche, celle là je l’ai prise en septembre 2011)

Petite promenade dominicale au Bois de Boulogne (c’est un peu surpeuplé par l’urbain en recherche de nature qui marche, court, vélote et fait peut-être d’autres choses auxquelles nous n’avons pas assisté étant parties avant le coucher du soleil) :

Le jardin Shakespeare (allez voir les explications Ici parce que je suis une feignasse) …

… qui se trouve dans le Pré-Catelan …

… qui se trouve dans le Bois de Boulogne.

Pouvoir assister à un si beau coucher de soleil à Paris c’est quand même génial!

Le grand air ça creuse : heureusement El Ô nous avait préparé un merveilleux brunch délicieux et fort nourrissant! (oui vous avez bien lu : brunch, en soirée. Au départ on devait le faire le matin mais finalement on a pas pu, ceci dit à 18h à Paris c’est l’heure du brunch au Québec! Comme l’a dit une grande sage : « il est toujours l’heure de bruncher quelque part dans le monde ».)

Quelques images en vrac de ce Paris de novembre 2011 :

Ce pont en fer donne un petit air de Chicago non?

Conclusion : j’ai vu plus de Paris lors de ces 10 jours qu’en vivant 6 mois là bas :p

Alors sinon (un peu de bla bla quand même sinon autant se contenter de picasa) en ce moment je suis à donf motivée. Motivée par la peur par contre… Parce que là les choses se précisent, j’ai reçu les instructions pour mon inscription à l’université, donc à partir de janvier je vais officiellement être THESARDE EN ANTHROPOLOGIE. Sauf que je rappelle ma formation en anthropologie : UN master (i.e 6 mois de cours et 6 mois de stage) interdisciplinaire en anthropologie de l’environnement. Et sinon je suis écologue en vrai (et encore) donc je flippe. J’ai un peu l’impression d’être un imposteur. Bon par contre j’ai jamais menti donc si mon sensei-directeur de doctorat m’a accepté et si l’université m’accepte c’est qu’ils croient que je peux le faire (ou qu’ils manquent vraiment, vraiment de doctorants au département d’anthropo, ce qui est vrai aussi…).

L’objectif est donc de combler autant que possible mes lacunes en lisant, lisant, lisant, lisant ce qui est une des activités principales de l’anthropologue (et qui est une activité quasi-inexistante pour l’écologue).

Je m’y suis mise en tout cas, conseillée méthodologiquement par l’Agent M., thésard de son état chez les Experts à Paris. Mon objectif est de faire au moins une séance de lecture par jour. Je commence facile avec un bouquin de méthodo mais vendredi c’est opération Jibert Goseph pour investir dans de l’ouvrage théorique d’anthropologie « général ».

C’est passionnant tout ça hein? C’est pour vous préparer : dans 2 mois ce blog va plus ressembler à celui d’une thésarde qu’à celui d’une baroudeuse mais ça peut être drôle, regardez ça : Vie de thésarde (et je garde plein de photos en stock des voyages précédents pour que nous rêvions ensemble à ces jours lumineux de liberté…)

A venir : un article spécial Musée du Quai Branly et un spécial Street Art parisien (je sais je promets toujours des articles et j’en fait pas la moitié… désolée #yeuxdefaonmalade)

* »Mais c’est quoi ce titre à la con qui n’a rien à voir ??? » question pertinante cher lecteur-trice! En fait je voulais un titre qui commence par « i’m back and i’m… » genre citation de film (j’en ai un sur le bout du neurone mais il sort pas), donc j’ai tapé ça dans google et voilà ce qui est sorti des suggestions… Internet is wonderful and i’m a google machine!!!